Assurer le financement des études postsecondaires de votre enfant

#Explorer vos options

L’assurance-vie permanente peut vous aider à financer les études de votre enfant

Les frais de scolarité ont presque triplé au cours des 25 dernières années ­– voilà une raison suffisante pour commencer à planifier pour les études universitaires ou collégiales de votre enfant.1

Étant donné que le coût moyen d’études postsecondaires s’élevait à 58 000 $ en 2010-2011 – et continuait de progresser – et que la cotisation maximale à un régime enregistré d’épargne-études (REEE) est de 50 000 $, vous pourriez devoir chercher de nouvelles façons de financer les études de votre enfant.2 L’assurance-vie peut aider vos enfants à financer leurs études postsecondaires si vous ou votre conjoint décédiez prématurément.

Comment est-ce que ça fonctionne? La plupart des produits d’assurance-vie permanente offrent une composante d’accumulation d’une valeur de rachat garantie qui permet à la valeur de rachat de capitaliser à l’abri de l’impôtS’ouvre dans une nouvelle fenêtre (assujettie à certaines limites).

Lorsqu’il est temps de retirer les fonds pour les études de votre enfant, vous pouvez soit retirer la valeur de rachat accumulée ou demander une avance sur l’accumulation de la police.* Si vous demandez une avance sur la police, votre valeur de rachat peut continuer à croître, en autant que vous remboursiez l’avance. Ou bien, vous pouvez racheter votre police d’assurance si la protection n’est désormais plus requise et utiliser cet argent pour les besoins d’études de votre enfant (de l’impôt pourrait être exigé).

On estime qu’en moyenne, un étudiant sera redevable de la somme de 37 000 $ une fois ses études postsecondaires terminées.
Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre

L’achat d’une assurance-vie avec participation pour votre enfant ou petit-enfant est un cadeau qui ne cesse de donner. Une police d’assurance-vie avec participation possède une valeur de rachat qui croît au fil du temps, et à laquelle on peut accéder pour payer des choses comme des droits de scolarité, une nouvelle auto ou effectuer une mise de fonds sur une maison. Comme ils n’ont plus à se soucier de leurs besoins d’assurance-vie pour le reste de leur vie, ils peuvent se concentrer sur d’autres priorités importantes.

Un conseiller en sécurité financière peut vous aider à comprendre comment tirer parti de l’assurance-vie permanente pour payer les frais de scolarité.

1 Habib, Marlene. «University tuition rising to record levels in Canada» CBC.ca. 11 septembre 2013.
2 Gouvernement du Canada, Ciblétudes. «Coût des études postsecondairesOuvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre». 21 juillet 2013. Gouvernement du Canada, Agence du revene du Canada, «Plafonds de cotisationOuvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre». 16 janvier 2014.
* Un retrait de votre assurance additionnelle libérée réduira la valeur de rachat totale et la prestation de décès totale de la police.

Les renseignements fournis reposent sur les lois, règles et règlements actuels régissant les résidents canadiens. À notre connaissance, les renseignements fournis sont exacts au moment de leur publication. Les règles et les interprétations peuvent changer, ce qui peut compromettre l’exactitude de l’information. Les renseignements fournis sont de nature générale et ne devraient pas remplacer les conseils qu’il convient d’obtenir lorsqu’une situation spécifique est examinée. Pour des questions particulières, vous devriez consulter un juriste, un comptable, un fiscaliste ou tout autre conseiller professionnel approprié.

 

Combien devrais-je cotiser pour atteindre mon objectif d’épargne?

Planifiez la liberté aujourd’hui.

Les conseillers en sécurité financière de la Financière Liberté 55 vous accompagneront tout au long de votre parcours. Ils vous guideront non seulement à travers le processus de planification de la sécurité financière en mettant l’accent sur vos besoins et objectifs personnels, mais vous aideront également à comprendre vos options afin que vous puissiez prendre des décisions judicieuses. Tout comme vos besoins évoluent, votre programme de sécurité financière peut aussi changer. Voilà la vraie liberté financière.

Trouver un conseiller