Assurer le financement des études postsecondaires de votre enfant

#Explorer vos options

L’assurance-vie permanente peut vous aider à financer les études de votre enfant

Les frais de scolarité ont presque triplé au cours des 25 dernières années ­– voilà une raison suffisante pour commencer à planifier pour les études universitaires ou collégiales de votre enfant.1

Étant donné que le coût moyen d’études postsecondaires s’élevait à 58 000 $ en 2010-2011 – et continuait de progresser – et que la cotisation maximale à un régime enregistré d’épargne-études (REEE) est de 50 000 $, vous pourriez devoir chercher de nouvelles façons de financer les études de votre enfant.2 L’assurance-vie peut aider vos enfants à financer leurs études postsecondaires si vous ou votre conjoint décédiez prématurément.

Comment est-ce que ça fonctionne? La plupart des produits d’assurance-vie permanente offrent une composante d’accumulation d’une valeur de rachat garantie qui permet à la valeur de rachat de capitaliser à l’abri de l’impôt (assujettie à certaines limites).

Lorsqu’il est temps de retirer les fonds pour les études de votre enfant, vous pouvez soit retirer la valeur de rachat accumulée ou demander une avance sur l’accumulation de la police.* Si vous demandez une avance sur la police, votre valeur de rachat peut continuer à croître, en autant que vous remboursiez l’avance. Ou bien, vous pouvez racheter votre police d’assurance si la protection n’est désormais plus requise et utiliser cet argent pour les besoins d’études de votre enfant (de l’impôt pourrait être exigé).

On estime qu’en moyenne, un étudiant sera redevable de la somme de 37 000 $ une fois ses études postsecondaires terminées.
Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre

L’achat d’une assurance-vie avec participation pour votre enfant ou petit-enfant est un cadeau qui ne cesse de donner. Une police d’assurance-vie avec participation possède une valeur de rachat qui croît au fil du temps, et à laquelle on peut accéder pour payer des choses comme des droits de scolarité, une nouvelle auto ou effectuer une mise de fonds sur une maison. Comme ils n’ont plus à se soucier de leurs besoins d’assurance-vie pour le reste de leur vie, ils peuvent se concentrer sur d’autres priorités importantes.

Un conseiller en sécurité financière peut vous aider à comprendre comment tirer parti de l’assurance-vie permanente pour payer les frais de scolarité.

1 Habib, Marlene. «University tuition rising to record levels in Canada» CBC.ca. 11 septembre 2013.
2 Gouvernement du Canada, Ciblétudes. «Coût des études postsecondaires Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre». 21 juillet 2013. Gouvernement du Canada, Agence du revene du Canada, «Plafonds de cotisation Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre». 16 janvier 2014.
* Un retrait de votre assurance additionnelle libérée réduira la valeur de rachat totale et la prestation de décès totale de la police.