Se réorienter dans les organisations à but non lucratif

#Explorer vos options

Comment la planification financière peut vous aider à bâtir la carrière à laquelle vous aspirez

Nous avons tous des objectifs qui nous incitent à respecter notre programme de sécurité financière. Les facteurs de motivation peuvent varier, mais ils s’articulent tous autour du même thème : la liberté de choix. Pour certains, cela signifie une réorientation en cours de carrière dans les organisations à but non lucratif.

Les organismes de bienfaisance et à but non lucratif emploient plus de deux millions de Canadiens1, soit un travailleur sur neuf, ce qui représente 8,1 pour cent du produit intérieur brut (PIB) ou de la production économique totale du Canada2.

Peut-être qu’une réorientation de carrière dans le secteur à but non lucratif faisait initialement partie de la planification de votre sécurité financière à long terme. Décrocher le bon poste dans le bon organisme tout en étant entouré de gens qui travaillent pour une cause qui les passionne peut vous procurer une grande satisfaction personnelle.

Redonner à la collectivité en travaillant dans les organisations à but non lucratif

Les Canadiens qui se réorientent dans les organisations à but non lucratif en cours de carrière représentent une importante source de nouveaux talents. Si vous détenez au moins dix années d’expérience de travail et envisagez un tel changement, vous souhaiterez peut-être vous tourner vers les organisations à but non lucratif de grande envergure, où la pression pour la collecte de dons est plus élevée.

Les organismes de grande envergure, dont le mode de fonctionnement est identique aux entreprises mais comporte des objectifs différents, ont toujours besoin de professionnels chevronnés, et ce, dans tous les services (exploitation, marketing, ressources humaines, comptabilité, logistique…).

Les Canadiens qui se réorientent dans les organisations à but non lucratif en cours de carrière représentent une importante source de nouveaux talents.
Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre

À retenir lors d’une recherche d’emploi au sein d’une organisation à but non lucratif

Décrocher un emploi de qualité au sein d’une organisation à but non lucratif n’est pas plus facile que de dénicher un bon emploi dans le secteur privé. En fait, la plupart des organisations à but non lucratif exigent des qualifications bien précises telles que l’accréditation professionnelle. Les donateurs réclament que les organismes rendent des comptes et fassent preuve de transparence quant à l’utilisation des fonds, ce à quoi les organismes doivent se conformer. Le réseautage peut vous ouvrir des portes, mais ce sont vos compétences et votre expérience qui vous permettront de décrocher un poste.

Les organisations à but non lucratif rivalisent entre elles pour obtenir les meilleurs talents. Bien que les salaires soient généralement moins élevés que ceux offerts pour un poste équivalent dans le secteur privé, ils demeurent raisonnables. Les avantages sociaux proposés par les organismes de grande envergure peuvent comprendre l’assurance maladie supplémentaire et l’assurance médicaments, l’assurance personnelle ainsi qu’un régime de retraite et des régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) collectifs plus modestes. En revanche, ces organismes sont reconnus pour leur très faible taux de roulement. En effet, plus de la moitié (53 pour cent) des employés travaillent pour la même organisation à but non lucratif depuis plus de cinq ans3.

Une carrière prometteuse

L’emploi de vos rêves se trouve peut-être dans les organisations à but non lucratif. Le changement n’est pas toujours facile, surtout s’il est effectué en cours de carrière, mais un suivi rigoureux de votre santé financière pourrait vous permettre de franchir une nouvelle étape de votre vie.

Les renseignements fournis reposent sur les lois, règles et règlements actuels régissant les résidents canadiens. À notre connaissance, les renseignements fournis sont exacts au moment de leur publication. Les règles et les interprétations peuvent changer, ce qui peut compromettre l’exactitude de l’information. Les renseignements fournis sont de nature générale et ne devraient pas remplacer les conseils qu’il convient d’obtenir lorsqu’une situation spécifique est examinée. Pour des questions particulières, vous devriez consulter un juriste, un comptable, un fiscaliste ou tout autre conseiller professionnel approprié.

Combien devrais-je cotiser pour atteindre mon objectif d’épargne?

Planifiez la liberté aujourd’hui.

Les conseillers en sécurité financière de la Financière Liberté 55 vous accompagneront tout au long de votre parcours. Ils vous guideront non seulement à travers le processus de planification de la sécurité financière en mettant l’accent sur vos besoins et objectifs personnels, mais vous aideront également à comprendre vos options afin que vous puissiez prendre des décisions judicieuses. Tout comme vos besoins évoluent, votre programme de sécurité financière peut aussi changer. Voilà la vraie liberté financière.

Trouver un conseiller