Nouvelle carrière : renseignez-vous d’abord

#Explorer vos options

Faire un changement de carrière est une opportunité pour une toute nouvelle aventure. Commencez par faire vos recherches et planifier à l'avance.

Vous travaillez pour la même compagnie depuis longtemps et êtes prêt à relever un nouveau défi. Peut-être êtes-vous sur le point de réintégrer le marché du travail après un congé parental ou une mise à pied.

Vous pensez peut-être à une nouvelle carrière, qu’il s’agisse de vous lancer en affaires ou de retourner aux études.

Vous n’êtes pas seul. Des recherches démontrent que la plupart des Canadiens ne croient pas qu’ils occuperont le même emploi pendant toute leur carrière. Dans un sondage effectué auprès de plus de 1 000 personnes, près des trois quarts (73 %) indiquent ne pas croire qu’ils exerceront la même profession toute leur vie (1). Si vous désirez changer de carrière, il est possible que vous ne sachiez pas comment faire de vos rêves une réalité.

Découvrez vos forces

Commencez par définir ce qui vous rend unique. Vous pouvez vous poser les questions suivantes :

  • Quelles sont mes forces?
  • Qu’est-ce que j’aime faire?

Vous pouvez aussi vous adresser à votre famille, à vos amis ou à vos collègues pour obtenir des commentaires sur vos forces. Si vous avez besoin d’aide, vous pouvez effectuer des tests de personnalité ou discuter avec un conseiller en orientation.

Faites des recherches

Lorsque vous avez une idée de vos forces et de ce que vous aimeriez faire, effectuez des recherches approfondies pour comprendre les possibilités liées à une occasion, sur le plan personnel et professionnel.

Tenez compte de ce qui suit :

Le marché du travail : Est-ce que les perspectives de carrière sont bonnes dans cette profession? Est-ce que des gens ayant la même expérience et le même niveau d’études réussissent à décrocher un emploi? Si vous n’êtes pas certain, consultez le site Web du gouvernement du Canada  Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtrepour obtenir des renseignements sur les tendances du marché du travail et des nouvelles à ce sujet.

Votre potentiel de revenu : Effectuez des recherches au sujet du revenu potentiel que peut vous offrir votre nouvelle carrière. Comparez le montant avec votre salaire actuel et ce que cela signifie pour vous et vos proches. Considérez si votre nouvelle carrière vous offre un potentiel de croissance ou la possibilité d’obtenir des promotions. Le revenu de départ peut être moins élevé, mais obtiendrez-vous un revenu plus élevé à plus long terme?

Répercussions financières : Si vous devez retourner aux études pour entreprendre une nouvelle carrière, combien cela coûtera-t-il? Renseignez-vous auprès de quelques établissements d’enseignement qui offrent le programme qui vous intéresse. N’oubliez pas que certains experts peuvent vous aider – consultez un conseiller en sécurité financière pour mettre en place un plan pour réaliser vos objectifs actuels et futurs. 

Dans un sondage effectué auprès de plus de 1 000 Canadiens, près des trois quarts (73 %) indiquent ne pas croire qu’ils exerceront la même profession toute leur vie.
Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre

Discutez-en

La plupart des établissements d’enseignement proposent les services de conseillers pédagogiques et de professionnels des admissions pour aider les étudiants potentiels à comprendre leurs options et ce qui est offert. Prenez le temps de parler des programmes avec un conseiller de l’établissement.

Vous pouvez aussi discuter avec une personne qui travaille déjà dans le domaine qui vous intéresse. C’est la personne la mieux placée pour vous fournir des renseignements concrets.

Le saviez-vous?

Dans certains cas, les gouvernements provinciaux offrent des bourses pour ceux qui désirent entreprendre une deuxième carrière. Par exemple, le programme Deuxième carrière en Ontario offre de l’aide financière aux personnes qui ont été mises à pied ou qui occupent un emploi à temps partiel et ont besoin d’une formation ou d’un soutien financier pour payer les frais de subsistance pendant la recherche d’un meilleur emploi (2).

Vous pouvez aussi retirer jusqu’à 20 000 $ de votre régime enregistré d’épargne-retraite (REER) dans le cadre du Régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP) du gouvernement fédéral pour vous aider à couvrir les frais d’études ou de formation à temps plein, pour vous ou votre conjoint (3). Chaque année, vous devrez rembourser un dixième du montant total retiré jusqu’au remboursement du montant total.

Peu importe vos objectifs de carrière, il y a des gens et des ressources pour vous aider à les atteindre.

En fin de compte, une carrière qui vous permet de vous sentir satisfait et heureux n’a pas de prix : c’est un investissement.