Rembourser ses prêts étudiants

#Explorer vos options

Le remboursement de vos prêts étudiants peut vous aider à vous concentrer sur vos objectifs financiers.

Vous avez maintenant votre diplôme en poche, vous devez désormais vous occuper de vos prêts étudiants. Selon l’importance du montant de vos prêts, le remboursement pourrait prendre des mois, des années, voire des décennies.

En raison d’obstacles comme la variation des taux d’intérêt et des dépenses imprévues, vous pourriez avoir de la difficulté à vous imaginer sans prêt étudiant à rembourser dans un avenir rapproché – mais est-ce vraiment le cas?

Il existe de nombreuses façons d’éliminer vos dettes plus rapidement. Si vous suivez ces conseils, vous pourriez atteindre votre objectif d’avoir un avenir sans dette d’études plus tôt que vous ne le croyez.

Pour commencer – quelle est votre situation actuelle

Que vous soyez nouvellement diplômé ou sur le marché du travail depuis un certain temps, vous devrez éventuellement commencer à rembourser vos prêts étudiants. Tout comme pour un voyage en auto avec des amis ou une randonnée en forêt, il est préférable de commencer par évaluer votre situation. Procédez à l’inventaire de vos dettes d’études auprès de toutes les institutions et de vos ressources financières disponibles. Dresser un portrait clair de votre situation actuelle est le premier pas à franchir lorsque vient le temps de regarder vers l’avenir.

Planifier – créez votre feuille de route de remboursement

Maintenant que vous connaissez votre situation actuelle et votre destination, il est temps d’amorcer le processus de planification. Une excellente idée est d’utiliser l’Estimateur de remboursement des prêtsOuvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre pour savoir combien vous devez et élaborer un plan de remboursement mensuel qui vous convient. Dès que vous le pouvez, dressez un plan concret pour le remboursement de vos prêts, puis remboursez le maximum possible, aussi souvent que vous le pouvez.

Voici quelques éléments à prendre en considération lorsque vous mettez au point votre plan :

  • Quel est votre taux d’intérêt? Votre taux d’intérêt est probablement le plus important facteur à prendre en compte lors de la création de votre feuille de route de remboursement. Si un prêt a un taux d’intérêt supérieur, vous devez tenter de le rembourser plus rapidement pour éviter de payer des intérêts inutilement. Par exemple, si vous prenez 10 ans pour rembourser un prêt de 10 000 $ à un taux de 3,5 pour cent, au total vous aurez payé 4 878 $ en intérêts. En comparaison, le même montant de 10 000 $ à un taux de 7,5 pour cent vous coûtera 7 565 $ en intérêts pour la même période, soit une différence de 2 687 $.
  • Quels sont vos revenus actuellement? Plus vos revenus sont élevés, plus vous pourrez effectuer des versements élevés pour rembourser votre prêt– c’est aussi simple que cela. Déterminez votre revenu actuel de toutes les sources et quel montant vous pouvez vous permettre d’affecter au remboursement de vos prêts étudiants.
  • Avez-vous d’autres dettes dont le taux d’intérêt est supérieur? Si c’est le cas, il est plus sage de rembourser cette dette avant de payer le maximum possible pour votre prêt étudiant. D’un point de vue financier, il est plus judicieux de rembourser un solde de carte de crédit de 1 000 $ dont le taux d’intérêt est de 19 pour cent que de payer le maximum possible pour un prêt étudiant dont le taux est de 3,5 pour cent.
  • Avez-vous des prêts étudiants qui vous ont été consentis par le gouvernement? Si un prêt vous a été octroyé par le gouvernement (fédéral, provincial ou territorial), un crédit d’impôt non remboursable est offert pour le montant d’intérêt payé sur les prêts chaque année. Vous pourriez être admissible au remboursement de ce montant pour l’année durant laquelle les intérêts ont été versés, ou pour les cinq années précédentes. Malheureusement, ce crédit d’impôt ne s’applique pas aux versements d’intérêts effectués sur des prêts consentis par des prêteurs privés, comme des banques. Peu importe, il s’agit d’un avantage important – vous pouvez affecter directement l’argent de votre remboursement d’impôt au remboursement de votre prêt étudiant.
Le périple peut sembler long, mais si vous profitez de conseils appropriés de planification financière, vous pourriez arriver à votre destination sans dette plus tôt que vous ne le croyez.
Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre

Se mettre en route – remboursez vos prêts

Maintenant que vous avez évalué votre situation et planifié votre parcours, il est temps de prendre la route. La première étape consiste à prendre les dispositions nécessaires pour rembourser votre prêt auprès de votre institution financière. Il y a plusieurs options de périodicité des versements : hebdomadaire, toutes les deux semaines ou mensuelle. L’option des versements aux deux semaines s’avère souvent sensée, mais elle peut être plus difficile à gérer en raison d’une plus grande fréquence des retraits aux fins du remboursement.

Une fois que vous avez établi les paiements et que vous les effectuez, vous n’êtes pas arrivé au bout de la route. Plutôt que de simplement attendre que votre dette soit éliminée, vous pouvez envisager d’accélérer le rythme des versements prévus à votre plan en cas de changements à votre situation financière pendant la période de remboursement. Vous obtenez une promotion? Vous recevez un héritage? Vous gagnez à la loterie? Profitez de ce gain imprévu pour augmenter le montant de vos remboursements.

Autre chose importante à savoir – vous n’êtes pas obligé de partir en voyage seul. Un conseiller en sécurité financière peut rendre votre parcours plus tolérable. Il peut vous aider à élaborer la feuille de route du remboursement de votre dette, à surmonter les obstacles qui pourraient se dresser sur la route, et peut-être même à trouver des façons de rembourser votre dette plus rapidement. Le périple peut sembler long, mais si vous profitez de conseils appropriés de planification financière, vous pourriez arriver à votre destination sans dette plus tôt que vous ne le croyez.

Les renseignements fournis reposent sur les lois, règles et règlements actuels régissant les résidents canadiens. À notre connaissance, les renseignements fournis sont exacts au moment de leur publication. Les règles et les interprétations peuvent changer, ce qui peut compromettre l’exactitude de l’information. Les renseignements fournis sont de nature générale et ne devraient pas remplacer les conseils qu’il convient d’obtenir lorsqu’une situation spécifique est examinée. Pour des questions particulières, vous devriez consulter un juriste, un comptable, un fiscaliste ou tout autre conseiller professionnel approprié.

Combien devrais-je cotiser pour atteindre mon objectif d’épargne?

Planifiez la liberté aujourd’hui.

Les conseillers en sécurité financière de la Financière Liberté 55 vous accompagneront tout au long de votre parcours. Ils vous guideront non seulement à travers le processus de planification de la sécurité financière en mettant l’accent sur vos besoins et objectifs personnels, mais vous aideront également à comprendre vos options afin que vous puissiez prendre des décisions judicieuses. Tout comme vos besoins évoluent, votre programme de sécurité financière peut aussi changer. Voilà la vraie liberté financière.

Trouver un conseiller