L'investissement guidé par les émotions : pourquoi cela pourrait-il constituer un problème

#Faire fructifier votre argent

Une planification de la sécurité financière solide peut aider à atteindre le juste milieu entre le risque et le besoin de faire croître vos actifs

Investir comporte des risques. 

Toutefois, un programme de sécurité financière bien conçu comprend des éléments structurels établis spécifiquement afin de contourner les risques potentiels tout en misant sur la croissance à long terme. Cette approche repose sur une équation, et non sur des émotions.

Déterminer votre seuil de tolérance au risque est le fondement même d’un programme de sécurité financière solide. Les conseillers en sécurité financière et représentants en investissement vous demandent de remplir des questionnaires afin de mesurer votre capacité à accepter le risque et de découvrir quels sont vos objectifs financiers. La clé est de trouver le juste milieu – et bien comprendre ce processus est essentiel.

Pourquoi il est important de commencer à investir à un jeune âge

Le temps est un outil puissant permettant de réduire le risque, ce qui est une raison importante pour commencer à investir tôt dans la vie. De façon générale, plus vous êtes jeune, plus votre portefeuille peut être dynamique. À mesure que vous avancez en âge, votre portefeuille devrait être de plus en plus prudent. Il s’agit d’un processus mathématique.

Le marché des capitaux, en particulier le marché boursier (marché des actions), fluctue sur une base quotidienne et accuse parfois des baisses marquées. L’histoire démontre que les marchés se redressent au fil du temps, bien qu’ils subissent une certaine volatilité à court terme.

La valeur de bien répartir son actif

La diversification est une technique à toute épreuve pour atténuer le risque. Le fait de détenir un nombre important de placements et de types de placement peut contribuer à réduire l’incidence globale sur le portefeuille si un placement donné fait moins bien.

Considérons les actions : le fait de détenir les titres de plusieurs sociétés contribue à répartir le risque. De plus, il est possible de compenser le risque associé aux titres de sociétés plus récemment établies en investissant également dans les titres de sociétés établies depuis plus longtemps. Les investisseurs à faible tolérance au risque pourraient se permettre d’investir dans les titres plus risqués de quelques entreprises en démarrage du domaine de la technologie offrant un bon potentiel de croissance si le reste de leur portefeuille d’actions est constitué de titres de grandes sociétés bien établies.

La taille de la société n’est pas le seul facteur à considérer. Le fait d’investir dans différentes industries ajoute une autre forme de diversification. Par exemple, en supposant que les sociétés énergétiques éprouvent des difficultés à court terme en raison de la baisse des cours du gaz naturel lors d’un hiver particulièrement doux, les sociétés d’autres secteurs peuvent profiter de cette baisse. De même, investir dans différents pays représente une autre façon de diversifier votre portefeuille.

Les fonds communs de placement et les fonds distincts sont des solutions courantes de diversification. Ils sont constitués de titres d’un grand nombre de sociétés cotées en bourse et se spécialisent parfois dans des industries spécifiques ou dans certains pays. Les fonds offerts couvrent toute la gamme des risques, des fonds de croissance de marchés émergents à haut risque aux fonds prudents.

Les défis financiers qui viennent avec l’âge

À mesure que vous avancez en âge, votre horizon de placement rétrécit. À 25 ans, vous avez la possibilité d’assumer un risque plus grand à l’égard de votre portefeuille. À l’inverse, vous ne pouvez plus compter sur le temps pour atténuer les fluctuations du marché lorsque vous approchez de la retraite. Par conséquent, votre portefeuille doit graduellement être orienté vers la conservation du capital et la génération de revenu. Cela signifie nécessairement opter pour des placements moins dynamiques et accroître la composante de titres à revenu fixe et de liquidités du portefeuille.

Tirer le meilleur parti de la diversification

La répartition de l’actif est une autre technique de diversification efficace. Les portefeuilles financiers se divisent en trois grandes catégories : les actions, les titres à revenu fixe (comprenant les obligations) et les liquidités. Les titres à revenu fixe offrent un potentiel de croissance moindre, mais ils sont généralement plus stables, en particulier dans le cas d’obligations d’État et d’obligations de sociétés de premier ordre. Bien des gens investissent dans des obligations indirectement par l’intermédiaire de fonds communs de placement.

Les liquidités constituent la troisième catégorie. La trésorerie et les équivalents de trésorerie, comme les dépôts à terme, offrent une croissance limitée, mais garantie. Les investisseurs présentant une très faible tolérance au risque – comme ceux qui approchent de la retraite – sont susceptibles de détenir un montant important de liquidités dans leur portefeuille. Les actifs liquides constituent des instruments sûrs dans lesquels déposer de l’argent pour la réalisation d’objectifs à court terme, par exemple pour épargner en vue de l’achat d’une maison.

Pourquoi il est important d’éviter les choix irrationnelsWhy it’s important to ignore irrational urges

Même s’ils disposent du programme le mieux élaboré qui soit, les investisseurs peuvent parfois être tentés d’essayer quelque chose de nouveau. Voici quelques faux pas communs à éviter :

  • Tenter d’investir en fonction des fluctuations du marché : les professionnels du domaine ne sont pas en mesure de prédire quand les cours monteront ou baisseront, et vous non plus.
  • Vendre ses titres lorsque la valeur du placement chute : en fait, il pourrait s’agir du meilleur moment pour acheter.
  • Rechercher les nouvelles sensationnelles : quel est le meilleur conseil parmi tous? Élaborez un programme de sécurité financière solide et ne déviez pas de votre trajectoire.
Déterminer votre seuil de tolérance au risque est le fondement même d’un programme de sécurité financière solide.
Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre

Se mettre en mode pilote automatique avec le bon programme de placement

Si votre portefeuille de placement est bien constitué, il devrait presque fonctionner sans intervention à long terme. Les cotisations peuvent être transférées automatiquement et les distributions, comme les dividendes, peuvent être réinvesties.

Procédez à un examen approfondi de votre portefeuille une ou deux fois par année pour vous assurer que les composantes de l’actif demeurent aux niveaux voulus. Une hausse soudaine des cours boursiers peut être bénéfique pour votre portefeuille, mais elle peut occasionner une surpondération des actions dans votre portefeuille. Il peut alors être nécessaire de transférer une partie de l’argent dans des options de placement plus prudentes.

Le fait de passer du temps avec un conseiller en sécurité financière et représentant en investissement afin d’élaborer – et pleinement comprendre – un programme de sécurité financière personnalisé solide vous permet ensuite de passer moins de temps à penser à l’argent. C’est en grande partie cela, jouir de l’indépendance financière.