Planifier ses funérailles : un gage d’amour

#Famille et finance

Évitez à vos proches la prise de décisions difficiles à un moment difficile en planifiant vos dernières volontés.

On se sent souvent mal à l’aise à l’idée de discuter de nos derniers jours avec nos proches. 

Pour les superstitieux, aborder le sujet pourrait porter malheur. Si on ajoute la planification des funérailles à la conversation, on se retrouve avec deux sujets des plus rébarbatifs : la mort et les finances.

Et si on voyait plutôt cette conversation comme un gage d’amour envers nos proches? Voilà qui change tout.

Selon Tonia Catcher, conseillère en planification funéraire autorisée, en succession et célébrante autorisée à Woodstock, en Ontario, planifier ses arrangements funéraires est un acte d’amour : « On ignore quand on mourra et qui, au bout du compte, devra prendre ces décisions, qu’il s’agisse du conjoint, d’un enfant adulte, d’un neveu ou d’une nièce. Il est possible que cette personne soit émotionnellement incapable de prendre ce type de décisions. En s’occupant de ses arrangements au préalable, on la soulage de ce fardeau, et on lui épargne une tâche émotionnellement éprouvante. »1

La personne qui règle la succession est souvent celle chargée de vos dernières volontés. Bon nombre de décisions doivent être prises sur-le-champ, comme le lieu de votre dernier repos et la planification de la cérémonie, si cérémonie il y a – des services qui ne sont pas gratuits. Vos proches doivent prendre des décisions financières alors qu’ils sont en proie à toute une gamme d’émotions – comme le choc, le deuil, la culpabilité et la colère – ce qui peut mener à de mauvaises décisions1.

En plus de fournir des directives claires aux personnes qui s’occupent de ces démarches, les arrangements funéraires préalables peuvent dissiper le stress émotionnel et financier. Selon Mme Catcher, le prix d’une crémation de base sans cérémonie peut s’élever à 2 400 $. Or, la prestation de décès maximale prévue par le Régime de pensions du Canada est de 2 500 $ pour les successions admissibles. Les frais funéraires varient d’une région à l’autre; dans le sud-ouest de l’Ontario, une cérémonie complète avec un cercueil à prix moyen, les coûts de cimetière ainsi qu’une réception peuvent s’élever à 12 000 $1.

Seul un fournisseur de services funéraires autorisé peut accepter les sommes qui serviront à payer les funérailles, et vous recevrez un contrat énumérant les services et les coûts dont vous avez convenu. En Ontario, lorsque vous prépayez vos funérailles, tout ce qui figure sur votre contrat est garanti; si les coûts augmentent pour les services organisés à l’avance, aucune somme supplémentaire ne devra être versée à votre décès1. Vous pouvez annuler un contrat préétabli en tout temps de votre vivant, et le fournisseur devra rembourser les sommes versées. La planification ne comporte donc aucun risque financier2. Les lois provinciales à l’échelle du Canada régissent les salons funéraires et protègent les consommateurs, et ces lois sont accessibles en ligne. Par exemple,  S’ouvre dans une nouvelle fenêtrel’autorité des services funéraires et cimetières de l’Ontario Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre applique la Loi de 2002 sur les services funéraires et les services d’enterrement et de crémation.

Le meilleur moment pour planifier vos derniers jours est lorsque vous avez la force et les moyens de préparer et de financer vos funérailles.
Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre

Comme pour tout autre achat important, il est judicieux de comparer les prix. Après tout, les salons funéraires font partie d’une industrie à but lucratif. Selon Mme Catcher, la meilleure source pour estimer les coûts est le salon funéraire de votre région qui peut vous fournir sans frais l’éventail des prix et la liste des services offerts1. Vous n’avez pas envie de visiter plusieurs salons? Il est souvent possible de trouver cette information en ligne ou d’en faire la demande par téléphone2. Assurez-vous de faire affaire avec un salon funéraire réputé et d’obtenir des références si vous n’avez aucune expérience en la matière.

Informez vos proches de vos arrangements funéraires préalables et remettez-leur les documents pour éviter toute confusion et tout conflit. Vous pouvez tout planifier ou presque, ou encore laisser certaines décisions à votre famille, qui pourrait vouloir participer aux arrangements pour surmonter son deuil. MmeCatcher énumère quelques-unes des décisions qui doivent être prises pour la cérémonie : musique, lectures spéciales, personnes qui prendront la parole, photos et texte à insérer dans les cartes commémoratives, vêtements et bijoux portés par le défunt, présence d’un célébrant et repas servi lors de la réception.

« Certaines familles préparent également des montages photo ou fournissent des photos pour un DVD. Regarder des photos peut s’avérer un exercice thérapeutique puisqu’une histoire et un souvenir sont rattachés à chacune d’entre elles », ajoute-t-elle1.

C’est lorsque vous avez la force et les moyens de préparer et de financer vos funérailles qu’il est bon de parler de vos plans de fin de vie. Invitez famille, aidants naturels ou amis à discuter honnêtement de ce que vous souhaitez pour vos funérailles. Faites-leur part de vos arrangements afin d’apaiser l’inquiétude qu’ils pourraient avoir en période de deuil quant aux dépenses et aux démarches à entreprendre. Même s’ils ne réalisent pas sur le coup qu’il s’agit d’un cadeau, ils comprendront un jour que les arrangements que vous avez planifiés sont un gage d’amour, et que, dans une certaine mesure, c’est vous qui avez eu le dernier mot.

1 Entretien. Catcher, Tonia - juin 2018.

2 “Is it a good idea to prepay your funeral?” Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre Toronto Star – 20 février 2011. (en anglais seulement)

3 L’autorité des services funéraires et cimetières de l’Ontario Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre – 2018. (en anglais seulement)