Bonnes ou mauvaises dettes? Comment faire la différence entre les deux et utiliser les dettes de façon avantageuse.

#Gérer votre argent

Toutes les dettes ne sont pas égales. Certains types de dettes nuisent à votre sécurité financière plus que d’autres.

Nous associons souvent les dettes à de mauvaises décisions financières qui nuisent à notre plan financier. Or, il y a de bonnes et de mauvaises dettes. Voici comment distinguer les deux et vous y retrouver.

Bonnes dettes

Il peut sembler contradictoire de parler de « bonnes » dettes, mais ce n’est pas le cas. Une bonne dette peut être un investissement judicieux qui se traduit par un bénéfice à long terme pour vous ou qui a trait à un produit dont la valeur est susceptible d’augmenter. Les prêts pour le démarrage d’une entreprise, les prêts hypothécaires et les prêts étudiants en sont des exemples. Dans le cas d’un prêt étudiant, l’emprunt sert à financer vos études – un investissement en vous-même qui vous est profitable sur le plan professionnel et qui favorise votre programme financier à long terme.

Les bonnes dettes peuvent également vous aider à vous constituer une bonne cote de crédit, ce qui vous est favorable lorsque vous effectuez des achats importants, comme une maison ou une voiture. Cela peut même vous aider à obtenir un prêt. Les bonnes dettes sont généralement assorties de taux d’intérêt plus faibles et contribuent à la réalisation d’un objectif, qu’il s’agisse de devenir propriétaire d’une maison ou de décrocher un diplôme.

Mauvaises dettes

Les mauvaises dettes sont celles qui nous viennent bien souvent à l’esprit lorsque nous considérons le terme de dette. Il peut s’agir d’emprunter de l’argent lorsque vous n’en avez pas assez pour acheter un produit dont la valeur n’est pas susceptible d’augmenter. Les prêts sur salaire et les cartes de crédit sont deux exemples de mauvaises dettes.

Les mauvaises dettes ont généralement un effet négatif sur votre cote de crédit (bien qu’une carte de crédit puisse parfois vous aider à établir votre cote de crédit). Les emprunts qui sont considérés comme de mauvaises dettes sont généralement assortis de taux d’intérêt plus élevés et résultent souvent d’achats impulsifs.

Comment l’endettement influe-t-il sur votre programme financier? Êtes-vous aux prises avec de mauvaises dettes? Vous constituez-vous une cote de crédit en vue d’un achat important? Examinons ce que vous pouvez faire dès maintenant pour améliorer votre situation financière.

Comment gérer plusieurs mauvaises dettes

La meilleure approche pour gérer les dettes diffère selon la situation de chaque personne. En règle générale, il faut d’abord essayer de rembourser les mauvaises dettes, puis s’attaquer aux bonnes dettes. Si vous avez contracté plusieurs mauvaises dettes, déterminez celle qui est assortie du taux d’intérêt le plus élevé. Continuez à effectuer les paiements mensuels minimums sur toutes les dettes, mais affectez le plus d’argent au remboursement de la dette comportant le taux d’intérêt le plus élevé – et faites-le rapidement. En éliminant d’abord la dette dont le taux d’intérêt est le plus élevé, vous payerez moins d’intérêts au fil du temps.

Votre conseiller en sécurité financière peut vous recommander de regrouper vos dettes – et de bénéficier d’un seul paiement mensuel assorti d’un taux d’intérêt plus faible – selon votre situation personnelle. Il peut aussi vous suggérer des solutions de financement qui vous permettront de garder plus d’argent dans vos poches. Par exemple, si vous disposez d’une marge de crédit pour les rénovations de votre maison, certaines institutions financières accepteront d’intégrer cette marge de crédit à votre prêt hypothécaire, ce qui pourrait réduire considérablement les intérêts que vous payez.

Vous pourriez aussi effectuer des paiements hebdomadaires ou aux deux semaines sur vos dettes. Si les intérêts sur une dette s’accumulent quotidiennement, plus vite vous réduisez le solde quotidien, moins vous devrez payer d’intérêts à la fin du mois.

Une fois que vous avez éliminé vos mauvaises dettes, pensez à rembourser vos bonnes dettes de la même manière. Remboursez la dette comportant le taux d’intérêt le plus élevé tout en effectuant les paiements minimums sur les autres dettes.

Vivre avec – ou sans – dettes

Lorsque vous contractez un emprunt, vous empruntez essentiellement sur vos futurs chèques de paye. Une fois que vous êtes libéré de vos dettes, vous pouvez commencer à investir l’argent que vous auriez utilisé pour rembourser vos dettes. Vous êtes alors en position de contribuer à vos futurs chèques de paye, ce qui constitue une excellente posture financière.

Éviter les mauvaises dettes est l’approche saine à privilégier en matière de gestion des dettes. Cela revient à vivre selon ses moyens. Vous pouvez envisager de détruire vos cartes de crédit ou de les mettre dans un pot d’eau au congélateur, ou encore de mettre fin à l’utilisation impulsive des services de prêt sur salaire. Peu importe la solution, vous pourrez vous en réjouir plus tard.

Si vous n’êtes pas sûr de la manière d’aborder la gestion de vos dettes (bonnes ou mauvaises), vous ne devriez pas vous y attaquer seul. Un conseiller en sécurité financière peut élaborer avec vous une stratégie qui vous sera bénéfique à long terme et qui cadrera avec votre situation financière.

Voici comment distinguer les bonnes dettes des mauvaises, ainsi que l’approche suggérée pour le remboursement des dettes.
Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre

Ces renseignements sont de nature générale et visent uniquement à informer. Pour un avis sur une situation en particulier, vous devriez consulter le conseiller juridique, comptable ou fiscal approprié.

Les renseignements fournis reposent sur les lois, règles et règlements actuels régissant les résidents canadiens. À notre connaissance, les renseignements fournis sont exacts au moment de leur publication. Les règles et les interprétations peuvent changer, ce qui peut compromettre l’exactitude de l’information. Les renseignements fournis sont de nature générale et ne devraient pas remplacer les conseils qu’il convient d’obtenir lorsqu’une situation spécifique est examinée. Pour des questions particulières, vous devriez consulter un juriste, un comptable, un fiscaliste ou tout autre conseiller professionnel approprié.

Réduire les dettes ou investir?

Planifiez la liberté aujourd’hui.

Les conseillers en sécurité financière de la Financière Liberté 55 vous accompagneront tout au long de votre parcours. Ils vous guideront non seulement à travers le processus de planification de la sécurité financière en mettant l’accent sur vos besoins et objectifs personnels, mais vous aideront également à comprendre vos options afin que vous puissiez prendre des décisions judicieuses. Tout comme vos besoins évoluent, votre programme de sécurité financière peut aussi changer. Voilà la vraie liberté financière.

Trouver un conseiller