Remboursement d’une carte de crédit : comment fonctionnent les intérêts.

#Gérer votre argent

Les cartes de crédit n’ont pas que du mauvais. Voici comment utiliser la vôtre avec précaution pour éviter les frais d’intérêt.

Les publicités de cartes de crédit font miroiter de belles images : plages immaculées, hamacs invitants et gens heureux et insouciants qui croquent la vie à pleines dents. Les sociétés de cartes de crédit proposent des systèmes de récompenses lucratifs avec des points et des options de remise en espèces dans l’espoir que vous utilisiez votre carte de crédit pour obtenir ces récompenses.

 

Mais l’accumulation de ces points peut prendre des années et peut contribuer à l’endettement sur votre carte de crédit. Il suffit de penser aux dettes de carte de crédit et à la façon dont elles peuvent représenter un fardeau pour ruiner une journée parfaite à la plage. Comment pouvez-vous reprendre le contrôle de votre dette de carte de crédit? Examinons quelques stratégies.

Acheter maintenant, payer plus tard, payer des intérêts, recommencer

La dette de carte de crédit moyenne des Canadiens est un brusque rappel à la réalité. En effet, selon un rapport de TransUnion (2019)Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre, le solde moyen de carte de crédit au Canada est de 4 236 $ par carte, sans compter le fait que certaines personnes ont plusieurs cartes de crédit.

Cependant, un problème plus important encore pour les Canadiens est celui des frais d’intérêt facturés sur leurs cartes de crédit, qui varient de 9 % à 29 %. Avec un solde de 4 236 $, vous pourriez payer entre 400 $ et 1 200 $ d’intérêts par an à votre société de carte de crédit.

Comment éviter la spirale des frais d’intérêt

Si vous utilisez une carte de crédit, votre objectif devrait toujours être de la rembourser intégralement chaque mois. La plupart des cartes de crédit offrent une période sans intérêt appelée « délai de grâce ». Si vous remboursez votre carte de crédit en entier dans ce délai, aucun intérêt ne vous sera facturé. Mais si vous ne remboursez pas la totalité du solde à la date d’échéance, le délai de grâce est supprimé. Vous devrez alors payer des intérêts sur le montant impayé à partir de la date du relevé, ainsi que sur le solde restant que vous reporterez au moins suivant.

Scénario :

Supposons que vous débitez 1 000 $ sur une carte de crédit au cours du mois d’août. Avec un taux d’intérêt de 20 %, votre relevé de carte de crédit du 1er septembre indique que vous devez 1 000 $, avec un paiement minimum de 20 $ dû le 30 septembre. Si vous ne faites que le paiement minimum de 20 $, vous reportez un solde de 980 $ au mois d’octobre. Le 1er octobre, vous commencerez à payer des intérêts sur les 980 $. Du 1er octobre au 30 octobre, les intérêts seront de 16,11 $. Votre relevé du 30 octobre couvrant la période du 1er au 30 octobre comprendra 16,11 $ de frais d’intérêt sur votre solde de 980 $, ainsi que des intérêts sur ces intérêts, qui s’élèveront à 3 $ de plus.

Cela signifie que les 1 000 $ d’achat vous ont coûté jusqu’à présent 19,11 $, et que sur les 20 $ que vous avez versés, seulement 89 cents ont été réellement affectés au remboursement de l’achat initial de 1 000 $. Ce scénario suppose également que vous avez détruit la carte de crédit le 1er octobre et que vous n’avez pas porté d’autres achats sur cette carte au cours du mois d’octobre.

La grande question à se poser est de savoir si la satisfaction instantanée des achats du mois d’août en vaut toujours la peine lorsque vous les payez encore en novembre et après.

De la lumière au bout du tunnel

Maintenant que vous savez comment sont calculés les intérêts sur les cartes de crédit, vous êtes sur la bonne voie pour comprendre comment gérer les dettes de carte de crédit. Payer le solde de votre carte de crédit en entier chaque mois est le meilleur moyen de garder de l’argent dans votre compte. Votre argent durement gagné peut servir à tant d’autres fins que le paiement d’intérêts.

Les cartes de crédit n’ont pas que du mauvais

Devriez-vous détruire toutes vos cartes de crédit? Pas nécessairement. Mais moins, c’est mieux. Le fait de détenir plusieurs cartes de crédit peut avoir un effet négatif sur votre cote de crédit, même si le solde de vos cartes de crédit est de zéro. Si vous avez l’habitude de dépenser sans compter ou de faire des achats impulsifs, il est préférable d’éliminer les tentations en possédant moins de cartes.

Il y a des avantages à posséder une carte de crédit si vous êtes en mesure de la rembourser chaque mois. Une carte de crédit est pratique lorsque vous avez une dépense inattendue, comme une réparation urgente de voiture ou de maison. L’essentiel est de se rappeler que les achats par carte de crédit ne doivent être effectués que si vous êtes en mesure de rembourser le solde en totalité, chaque mois. Rembourser votre carte de crédit en totalité chaque mois peut avoir un effet positif sur votre dossier de crédit.

Si vous avez du mal à gérer votre dette de carte de crédit ou si vous envisagez de regrouper plusieurs cartes, il est important d’avoir une stratégie qui vous sera bénéfique à long terme. Votre conseiller en sécurité financière peut vous aider à élaborer un plan pour éviter les frais d’intérêt futurs et libérer de l’argent pour l’intégrer à un programme de sécurité financière qui vous aidera à atteindre vos objectifs à court et à long terme.

Si vous utilisez une carte de crédit, votre objectif devrait toujours être de la rembourser en entier chaque mois.
Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre

Ces renseignements sont de nature générale et visent uniquement à informer. Pour un avis sur une situation en particulier, vous devriez consulter le conseiller juridique, comptable ou fiscal approprié.

Les renseignements fournis reposent sur les lois, règles et règlements actuels régissant les résidents canadiens. À notre connaissance, les renseignements fournis sont exacts au moment de leur publication. Les règles et les interprétations peuvent changer, ce qui peut compromettre l’exactitude de l’information. Les renseignements fournis sont de nature générale et ne devraient pas remplacer les conseils qu’il convient d’obtenir lorsqu’une situation spécifique est examinée. Pour des questions particulières, vous devriez consulter un juriste, un comptable, un fiscaliste ou tout autre conseiller professionnel approprié.

Réduire les dettes ou investir?

Planifiez la liberté aujourd’hui.

Les conseillers en sécurité financière de la Financière Liberté 55 vous accompagneront tout au long de votre parcours. Ils vous guideront non seulement à travers le processus de planification de la sécurité financière en mettant l’accent sur vos besoins et objectifs personnels, mais vous aideront également à comprendre vos options afin que vous puissiez prendre des décisions judicieuses. Tout comme vos besoins évoluent, votre programme de sécurité financière peut aussi changer. Voilà la vraie liberté financière.

Trouver un conseiller