Ce qu'il faut surveiller lorsqu'on achète une maison en hiver

#Maison et foyer

Il n'y a aucune raison d'éviter le marché immobilier en hiver

Demandez à un agent immobilier d’ici quelle est la meilleure période pour acheter une maison, et il y a fort à parier qu’il répondra que c’est au printemps et au début de l’été. 

Après la fonte des neiges et la hausse du mercure, les gens peuvent prendre leur temps pour bien examiner une propriété, à l’intérieur comme à l’extérieur. Il y a également beaucoup plus de choix sur le marché.

Mais chercher une maison en hiver n’est pas une mauvaise idée pour autant. Le moment pourrait être idéal pour aborder un marché immobilier qui s’est avéré remarquablement actif ces dernières années1. La recherche d’une maison pendant l’hiver pourrait vous valoir un avantage fort bienvenu sur les autres acheteurs peut-être réticents à braver le froid.

Pour trouver la bonne maison pour votre famille au cours des mois d’hiver, suivez les conseils suivants :

Ne manquez pas de faire inspecter la maison

S’il y a un inconvénient de taille à la recherche d’une propriété pendant l’hiver, c’est que la neige et la glace peuvent cacher d’importants problèmes. Prenons le toit par exemple : comment un acheteur potentiel peut-il déceler un problème éventuel si le toit est couvert de neige? La difficulté se pose aussi pour d’autres parties de la propriété, comme ses murs extérieurs, ses fondations, l’entrée, les marches, le perron et le patio.

C’est pourquoi il est très important de retenir les services d’un inspecteur. Il pourra attirer l’attention de l’acheteur potentiel sur des éléments qui pourraient être difficiles à déceler pour une personne inexpérimentée. Bref, il peut vous aider à repérer ce qui fait défaut avant que vous fassiez une offre d’achat.

Si vous décidez de chercher une maison pendant les mois d’hiver, ne sautez pas l’étape de l’inspection, comme certains acheteurs décident de le faire ces temps-ci, car l’économie réalisée ne vaut pas le risque couru2.

Faites preuve d’audace au moment de négocier

Si quelqu’un vend sa propriété en hiver, il est probable qu’il soit fortement motivé à la vendre rapidement. Selon ce que vous recherchez, c’est aussi une saison où il devrait y avoir moins de gens en concurrence avec vous pour une propriété de choix.

Généralement, cela signifie que vous pourriez être en mesure d’offrir un montant inférieur pour une maison et d’éviter la surenchère souvent constatée en été et au printemps.

Examinez le sous-sol et le grenier avec soin

C’est pendant l’hiver que les créatures telles que les souris, rats, chauves-souris, ratons laveurs et couleuvres se faufilent dans les sous-sols, greniers ou vides sanitaires pour éviter le froid. Un bon inspecteur sera capable de déceler les signes d’infestation dans ces espaces quelle que soit la période de l’année, mais de tels signes pourraient être encore plus faciles à repérer en hiver.

Fiez-vous à votre agent immobilier

Un des avantages de la recherche de maison en hiver est que les agents immobiliers sont moins occupés, ce qui veut dire que vous pouvez communiquer avec eux plus souvent pour avoir des conseils. De plus, ils peuvent vous donner des réponses plus rapides et plus détaillées. Ils devraient aussi pouvoir vous accorder des rendez-vous et organiser des visites de propriétés avec moins de préavis.

Ce sera le même principe pour les représentants bancaires, les courtiers hypothécaires, les avocats ou notaires en droit immobilier et les entreprises de déménagement, qui jouent un rôle important dans un achat de maison, quel que soit le moment de l’année où il se déroule.

Soyez à l’affût des signes laissant présager des problèmes

Bien que certains problèmes soient plus difficiles à déceler quand une maison est couverte de neige et de glace, d’autres sont plus visibles en hiver. Par exemple, si de longs glaçons pendent du toit, cela peut indiquer que la maison perd beaucoup de chaleur, signe que le toit n’est pas bien isolé.

Une fois dans la maison, portez une grande attention aux fenêtres : si vous sentez un courant d’air glacial qui s’en échappe, vous pourriez bientôt devoir les remplacer par des fenêtres à haute efficacité énergétique. Il est également bon de savoir à quel point il peut faire froid pendant l’hiver, puisque cela pourrait vous aider à déterminer votre température de confort et le coût potentiel en chauffage.

Habillez-vous convenablement

Les visites libres exigent rarement un code vestimentaire, mais il faut tenir compte de certains facteurs au moment de se préparer à visiter une maison en hiver. D’abord, il faut porter des vêtements qui vous tiendront au chaud à l’extérieur, mais qui ne vous feront pas transpirer une fois à l’intérieur. Il est également préférable de porter des souliers ou bottes qui peuvent protéger vos pieds, mais que vous pourrez mettre et enlever facilement et rapidement.

La recherche d’une maison pendant l’hiver pourrait vous valoir un avantage fort bienvenu sur les autres acheteurs peut-être réticents à braver le froid.
Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre

Parlez à des gens du coin

En hiver, il peut être difficile de remarquer les problèmes que pourrait présenter une propriété d’une part, parce qu’elle est couverte de neige et d’autre part, parce qu’il est difficile de se concentrer sur l’examen d’une maison quand on aimerait mieux se trouver chez soi devant un bon feu de foyer.

Embaucher un inspecteur aide à remédier à cette situation, mais il est aussi utile d’entrer en contact avec des gens de votre connaissance habitant dans le voisinage pour avoir leurs impressions de la maison, de ses propriétaires et de la vie de quartier. Vous pourriez apprendre que les maisons de cette rue ont eu de sérieux problèmes de refoulement d’égouts, que les inondations sont fréquentes dans le coin ou encore que la criminalité y connaît une hausse depuis quelque temps. De même, on pourrait plutôt vous dire qu’il fait bon vivre dans le quartier.

Si vous ne connaissez personne dans le voisinage, envisagez de parler à des commerçants locaux ou demandez à votre agent immobilier les coordonnées de gens qui connaissent bien le quartier et qui pourraient vous renseigner.

Au bout du compte, acheter une maison en hiver n’est pas une mauvaise idée. Par contre, ce sera une expérience différente de celle qui serait vécue au printemps, en été ou en automne, quand l’activité du marché – comme le mercure – est à son plus élevé.