Vous hésitez à participer au 24 h Blue Mountain? En plus d’offrir l’occasion de skier, de marcher ou de courir toute la nuit, cet événement annuel permet d’appuyer plusieurs bonnes causes, notamment les Jeux olympiques spéciaux de l’Ontario.

Glenn MacDonell, président et chef de la direction de l’organisme, estime que l’aide apportée par le 24 h Blue Mountain est inestimable.

« Les dons personnels et les commandites constituent environ 93 % des fonds que nous collectons, dit-il. Nous comptons beaucoup sur les dons faits dans le cadre d’événements locaux comme le 24 h Blue Mountain. »

Le sport comme outil d’intégration à la collectivité

Depuis son arrivée à la tête des Jeux olympiques spéciaux de l’Ontario en 1988, Glenn MacDonell a vu l’organisme grandir et passer de 4 800 à 26 000 athlètes. Fort de son expérience professionnelle d’une dizaine d’années auprès de personnes vivant avec une déficience intellectuelle, ce passionné de sport a eu le sentiment de trouver sa place en se joignant à l’organisation. Il est convaincu que pratiquer un sport permet aux personnes ayant une déficience intellectuelle de se sentir bien physiquement, de développer leurs relations sociales et de se sentir intégrées dans la collectivité.   

« Nous utilisons le sport comme un outil d’intégration, dit Glenn MacDonell. Les parents d’enfants ou d’adultes vivant avec une déficience intellectuelle nous le disent : le plus difficile, c’est de les amener à sentir qu’ils font vraiment partie de la collectivité. »

Les événements comme le 24 h Blue Mountain jouent un rôle important dans les initiatives de croissance et de perfectionnement des Jeux olympiques spéciaux.

Sensibiliser la population

Les retombées positives ont été nombreuses pour les Jeux olympiques spéciaux de l’Ontario. Au-delà des fonds amassés, l’organisme a profité de la visibilité offerte par le 24 h Blue Mountain pour sensibiliser la population aux besoins des organismes de bienfaisance.

« L’an dernier, un grand nombre de personnes qui ne savaient pas grand-chose à propos des Jeux olympiques spéciaux ont participé au 24 h Blue Mountain parce que l’événement leur semblait vraiment le fun, à juste titre! », souligne M. MacDonell.

Il souligne aussi la gestion exemplaire de l’événement et les avantages qu’en retirent les organismes de bienfaisance. « Les gens se disant prêts à revenir et à en parler à leurs amis sont plus nombreux. On ne peut espérer meilleure publicité! ».

M. MacDonell est persuadé que l’enthousiasme pour ce rendez-vous sportif ne cessera de croître avec le temps. Selon lui, la deuxième édition du 24 h Blue Mountain constituera un tremplin vers un événement de plus grande envergure.

Interrogé au sujet de l’avenir de sa propre organisation, Glenn MacDonell indique qu’il l’a vue se développer de façon exponentielle au cours des 30 dernières années, et que ce n’est pas fini.

« Nous avons un rôle à jouer dans la promotion de la santé et la défense des intérêts sociaux. Nous y avons contribué, mais il reste encore tant à faire! »

Plus de nouvelles sur la présence de Freedom dans la collectivité

Planifiez la liberté aujourd’hui.

Les conseillers en sécurité financière de la Financière Liberté 55 vous accompagneront tout au long de votre parcours. Ils vous guideront non seulement à travers le processus de planification de la sécurité financière en mettant l’accent sur vos besoins et objectifs personnels, mais vous aideront également à comprendre vos options afin que vous puissiez prendre des décisions judicieuses. Tout comme vos besoins évoluent, votre programme de sécurité financière peut aussi changer. Voilà la vraie liberté financière.

Les conseillers en sécurité financière de la Financière Liberté 55 vous accompagneront tout au long de votre parcours. Ils vous guideront non seulement à travers le processus de planification de la sécurité financière en mettant l’accent sur vos besoins et objectifs personnels, mais vous aideront également à comprendre vos options afin que vous puissiez prendre des décisions judicieuses. Tout comme vos besoins évoluent, votre programme de sécurité financière peut aussi changer. Voilà la vraie liberté financière.

Trouver un conseiller